Les cosmétiques

Très tôt, les articles de cosmétiques font partie du mobilier funéraire, ce qui souligne leur importance dans le quotidien de l’Egypte ancienne. Les chercheurs ont retrouvé dans les tombes des miroirs, des palettes de maquillage, des récipients, des pinceaux ou des bâtonnets pour appliquer les fards.

La fonction du maquillage n’était pas seulement esthétique mais aussi religieuse. Elément emblématique de la culture égyptienne, le khôl, fard noir à base de galène, était destiné à souligner le contour des yeux. Pour avoir des joues rouges, les Egyptiennes utilisaient de l’ocre rouge. Elles teignaient également leurs cheveux au henné.

 

Deutsche VersionEnglish Version


http://whc.unesco.org/en/list/687/http://www.ecsite.eu/?p=4239http://www.erih.net/nc/fr/les-points-dancrage/allemagne/detail.html?user_erihobjects_pi2[pointer]=0&user_erihobjects_pi2[mode]=1&user_erihobjects_pi2[showUid]=15320&user_erihobjects_pi2[country]=1&user_erihobjects_pi2[regionalroute]=0&user_erihobjects_pi2[anchorOnly]=1&user_erihobjects_pi2[membersOnly]=0