l' Imaginaire

Dans l’art d’aujourd’hui,  le crâne occupe une place particulière qui va au-delà des possibilités offertes par sa simple réalité matérielle. Les crânes de cristal, ces reproductions artistiques en cristal de roche transparent, exercent comme une fascination magique.

Une aura devenue culte à l’origine de nombreux récits et films qui alimentent tous les fantasmes de forces surnaturelles associées à ces objets.  Sorti en 2008, le blockbuster Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal est probablement l’exemple récent le plus connu illustrant ce phénomène.

Dans l’univers de la science-fiction, les crânes et les œuvres qui s’en inspirent sont omniprésents. Il suffit de penser à Dark Vador, le méchant de l’épopée intergalactique Star Wars.

L’artiste suisse HR Giger (1940–2014) est quant à lui parti d’un véritable crâne qu’il a artificiellement allongé et modifié pour réaliser la créature d’Alien. Les travaux réalisés pour ce classique de la science-fiction lui ont même valu d’être récompensé par un Oscar en 1980.

Enfin, la tête de mort est un des principaux motifs de l’art urbain. Pour les street artists, elle fait office de pierre angulaire de leur grammaire visuelle. Le crâne s’est ainsi imposé comme un symbole incontournable de la culture pop.


Deutsche VersionEnglish Version


http://whc.unesco.org/en/list/687/http://www.ecsite.eu/?p=4239http://www.erih.net/nc/fr/les-points-dancrage/allemagne/detail.html?user_erihobjects_pi2[pointer]=0&user_erihobjects_pi2[mode]=1&user_erihobjects_pi2[showUid]=15320&user_erihobjects_pi2[country]=1&user_erihobjects_pi2[regionalroute]=0&user_erihobjects_pi2[anchorOnly]=1&user_erihobjects_pi2[membersOnly]=0