La collection de crânes de Gabriel von Max

En 2008, on a redécouvert la légendaire collection de crânes de l’artiste et darwiniste convaincu Gabriel von Max (1840–1915). Il s’agit de la plus grande collection du genre.

Achetée en 1917 par la ville de Mannheim, ce fond est devenu la propriété du Musée Reiss-Engelhorn. Cette acquisition a pu se faire grâce à l’important soutien d’August Röchling, un membre de la famille Röchling, dynastie alors à la tête de l’usine sidérurgique de Völklingen.

En 1935, une grande partie des quelque 500 objets de la collection a été transférée à l’Université de Fribourg-en-Brisgau. Après la Seconde Guerre mondiale, ces pièces passaient pour avoir disparues.

Lorsque la collection a été redécouverte, les spécialistes ont commencé à confronter les crânes retrouvés à Fribourg aux documents historiques encore présents à Mannheim et à les examiner avec des méthodes scientifiques de pointe. Pour la première fois, ces crânes seront montrés au public au Patrimoine Culturel Mondial Völklinger Hütte.

En 1935, une grande partie des quelque 500 objets de la collection a été transférée à l’Université de Fribourg-en-Brisgau. Après la Seconde Guerre mondiale, ces pièces passaient pour avoir disparues.

Lorsque la collection a été redécouverte, les spécialistes ont commencé à confronter les crânes retrouvés à Fribourg aux documents historiques encore présents à Mannheim et à les examiner avec des méthodes scientifiques de pointe. Pour la première fois, ces crânes seront montrés au public au Patrimoine Culturel Mondial Völklinger Hütte.


Deutsche VersionEnglish Version


http://whc.unesco.org/en/list/687/http://www.ecsite.eu/?p=4239http://www.erih.net/nc/fr/les-points-dancrage/allemagne/detail.html?user_erihobjects_pi2[pointer]=0&user_erihobjects_pi2[mode]=1&user_erihobjects_pi2[showUid]=15320&user_erihobjects_pi2[country]=1&user_erihobjects_pi2[regionalroute]=0&user_erihobjects_pi2[anchorOnly]=1&user_erihobjects_pi2[membersOnly]=0