L'Or des Pharaons – 3000 ans d'Égypte ancienne

L'exposition est sous le patronage de Tobias Hans, Ministre-Président du Land de Sarre.

Re dit : « Mon corps est d’or, mes os sont d’argent,  et mes cheveux en véritable lapis-lazuli. »

« L’or divin » n’est à prendre dans un sens blasphématoire, mais perçu comme le corps des dieux dans la foi profonde des anciens Égyptiens. L’or, substance porteuse du pouvoir divin et royal, symbole de constance et d’éclat, indestructible et impérissable – symbole de survie, d’éternité, d’immortalité. Par son éclat, ce métal était directement associé au Soleil, la croyance voulant que la peau des dieux soit dorée et que le pharaon, en tant que fils du dieu du Soleil, puisse vaincre la mortalité grâce à l’or constituant la matière de son corps.

L’or de l’ancienne Égypte doit être compris dans sa signification originelle de symbole d’immortalité, de métal sacré doté de protection magique, qui accompagnait les rois, les femmes du roi, les princes et les princesses, plus tard aussi les fonctionnaires et les sujets, ici-bas et dans l’au-delà, et qui servait d’ornement pour assurer à jamais le pouvoir et la souveraineté.


L'Or des Pharaons
3000 ans d'Égypte ancienne

Éditeur Meinrad Maria Grewenig,
256 pages, quadrichromie, 
Edition Völklinger Hütte dans l'édition Cantz
Catalogue en allemand

Prix:27,50 Euro

Acheter maintenant

Toutes les publications


Deutsche VersionEnglish Version


http://whc.unesco.org/en/list/687/http://www.ecsite.eu/?p=4239http://www.erih.net/nc/fr/les-points-dancrage/allemagne/detail.html?user_erihobjects_pi2[pointer]=0&user_erihobjects_pi2[mode]=1&user_erihobjects_pi2[showUid]=15320&user_erihobjects_pi2[country]=1&user_erihobjects_pi2[regionalroute]=0&user_erihobjects_pi2[anchorOnly]=1&user_erihobjects_pi2[membersOnly]=0